Covid-19: la BAD examine la conception de ses prochaines assemblées annuelles

Publié le : dimanche, 22 mars 2020 11:53   Lu : 150 fois

ALGER- La Banque africaine de développement (BAD) étudie la conception et l’agencement des prochaines assemblées annuelles statutaires, prévues du 26 au 29 mai 2020, a indiqué la BAD sur son site web.

"Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement étudie, en ce moment, la conception et l’agencement des Assemblées annuelles statutaires de l’institution, prévues du 26 au 29 mai 2020 à Abidjan (Côte d’Ivoire)", a-t –elle précisé dans un communiqué relatif aux mesures prises pour prévenir la propagation du Coronavirus.

Il s’agit des assemblées annuelles des conseils des gouverneurs du groupe de la Banque africaine de développement (BAD et Fonds africain de développement) .

Quelque 3.000 participants y sont attendus à cet évènement dont des ministres des Finances, gouverneurs de banque centrale, décideurs, organisations de la société civile, dirigeants d'organisation internationale et représentants clés de l’industrie et du secteur privé des 80 Etats membres du groupe de la Banque , selon un précèdent communiqué de la BAD .

Le thème des assemblées portera cette année sur "créer des emplois décents pour la jeunesse africaine en plein boom démographique", l'un des cinq domaines d'intervention prioritaires de la Banque, également connu sous le nom de ‘’High 5‘’ (éclairer l’Afrique, nourrir l'Afrique, Industrialiser l'Afrique, Intégrer l'Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines).

La Banque s’est dite "fermement convaincue que l’établissement de liens entre les pays africains est essentiel à la transformation économique de l’Afrique".

Principal bailleur de fonds du continent en matière d’infrastructures, la Banque se concentre ainsi sur la connectivité régionale, ‘’non seulement en investissant dans des infrastructures telles que routes, lignes de transmission électrique, pipelines et réseaux de communication, mais également en élaborant et en appliquant des politiques cohérentes à même d’ouvrir les frontières", a-t-elle ajouté.

Créer des emplois décents pour la jeunesse africaine, et pour ainsi dire, transformer la vague de jeunes en opportunités, est au cœur des actions de la BAD en matière de création d'emplois, d'entreprenariat et de renforcement des capacités.

Pour se faire, la stratégie emplois de la BAD pour les jeunes en Afrique 2016-2025, qui vise à créer 25 millions d'emplois pour les jeunes africains au cours de la prochaine décennie.

Cette stratégie va également doter 50 millions de jeunes, d'une variété de compétences pour accroître leur employabilité et leur taux de réussite dans l’entreprenariat.

Le groupe de la BAD a lancé sa stratégie Emplois pour les jeunes en Afrique 2016-2025 lors de ses assemblées de mai 2016.

"Le but de la stratégie est de soutenir les pays africains dans le renforcement des réponses à la crise du chômage et du sous-emploi des jeunes sur le continent‘’, rappelle la BAD.

Par ailleurs, la BAD a pris mesures pour prévenir la propagation du Covid-19dans les pays où elle est présente.

Il s’agit notamment de recourir au télétravail et les vidéoconférences à la place de réunions physiques, suspension des visites dans les bâtiments de la BAD et annulation de tous les déplacements, réunions et conférences jusqu’à nouvel ordre.

"Toutes les mesures nécessaires étaient en train d’être prises pour assurer la continuité ses opérations, notamment celles afférentes à la documentation électronique et aux approbations de dossiers", affirme la BAD.

Un plan d’intervention à trois niveaux contre le COVID-19 a aussi été élaboré pour éviter, gérer et atténuer les effets de la pandémie sur les membres du personnel de la Banque et leurs familles, tout en assurant la continuité des activités en casd’aggravation de la situation sur le continent.

Covid-19: la BAD examine la conception de ses prochaines assemblées annuelles
  Publié le : dimanche, 22 mars 2020 11:53     Catégorie : Economie     Lu : 150 foi (s)   Partagez