Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar

Publié le : lundi, 18 novembre 2019 10:40   Lu : 36 fois
Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar

SETIF - Le tribunal et la Cour de justice de Sétif ont reporté, dimanche, au 1 er décembre prochain leur verdict dans deux affaires distinctes à l’encontre de l’ancien président de l’Entente de Sétif (ESS).

A ce propos, l'avocat de Hassan Hamar, Me Ahmed Chelli a affirmé à l’APS à l’issue du report du verdict, dans deux affaires distinctes impliquant son client, que la Chambre pénale de la Cour de Sétif et la section pénale du tribunal de Sétif, ont ajourné au 1er décembre prochain l’examen de ces affaires pour lesquelles l'ancien président de l'ES Sétif est poursuivi.

La même source a également précisé que la Chambre pénale de la Cour de Sétif a reporté le jugement de l'affaire dans laquelle Hassan Hammar avait été initialement condamné par contumace à 5 ans de prison ferme par le tribunal de Sétif, dont il avait fait appel devant la Cour de Justice qui a reporté au 1er décembre prochain le jugement de cette affaire pour motif de ‘’détournement de fonds, escroquerie et malhonnêteté’’.

Dans la deuxième affaire, reportée également à la même date (1er décembre) par le tribunal de Sétif, Hassan Hammar est accusé ‘’d’abus de confiance’’.


Lire aussi: Tribunal de Sétif: Hassan Hammar condamné à trois ans de prison ferme


Concernant la troisième affaire, l’ancien président de l’ESS accusé de ‘’faux et usage de faux et d’abus de confiance’’, avait auparavant écopé d’une peine de trois ans d'emprisonnement, selon son avocat qui a indiqué que la défense de Hammar a interjeté appel de la sentence devant le tribunal de Sétif.

Pour rappel, les poursuites judiciaires et les accusations portées à l’encontre de l'ancien président de l’ES Sétif, Hassan Hamar, sont toutes liées à des faits de corruption et d’escroquerie dans l’affaire de la coopérative immobilière ‘’Oum El Hayat’’ fondée en 1999, où deux parcelles de terrain ont été réparties entre les membres de la coopérative au détriment des bénéficiaires.

Au fil du temps, la superficie des terrains des bénéficiaires ont été réduites et de nouveaux bénéficiaires ont été ajoutés à la liste élaborée par la coopérative, alors que les noms d'autres bénéficiaires ont été retirés, selon les informations fournies par plusieurs victimes dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d'encre.

Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar
  Publié le : lundi, 18 novembre 2019 10:40     Catégorie : Sport     Lu : 36 foi (s)   Partagez